Les courges

HISTORIQUE

Il semblerait que les courges soient originaires d’Amérique centrale. Les archéologues en ont retrouvé des traces au Mexique, datant d’environ 12000 ans  avant notre ère.

Les amérindiens en consommaient les graines et il est probable que la culture aie entraîné l’augmentation de la taille des fruits, et parallèlement l’usage de la chair.

Son arrivée en Europe remonte à plusieurs siècles. C’est à Cuba en 1492 que Christophe Colomb a découvert les courges et c’est en 1535 que Jacques Cartier les découvre également dans les jardins de certains peuples iroquois près de Québec. Antoine Nicolas Duchesne, agronome du Jardin du Roi à Versailles, a repris les noms et organisé la classification de plus d’une centaine de courges du genre Cucurbita, appuyées de 258 dessins, dans son ‘’Histoire naturelle des courges’’ publiée en 1786. Charles Naudin contribua également à distinguer plusieurs espèces de potirons en 1860.

C’est surtout en Europe que les formes ont évolué pour arriver aux variétés que l’on connaît aujourd’hui.

NUTRITION

Nutritivement parlant, les courges sont intéressantes sur divers plans. D’une part pour leur importante quantité de bêta-carotène contenue dans la chaire, un puissant antioxydant également présent dans les carottes (et responsable de la couleur orange).
D’autre part, sa richesse en fibres lui confère un effet satiétogène et favorise le bon fonctionnement des intestins. L’action stimulante de ces fibres est accentuée par la présence de mannitol, un glucide complexe aux vertus légèrement laxatives.
Enfin elle contient des quantités non négligeables de vitamine C.

EN CUISINE

Si nous avons l’habitude de trouver des recettes de courges cuites, il est tout à fait possible de les consommer crues pour conserver ainsi certaines de ses propriétés nutritives.

Recettes crues

Tartare de butternut aux noisettes.